LES RESPIRATIONS HOLOTROPIQUES

UN ACCES DIRECTE

Aux mémoires

Notre inconscient est bien plus grand que ne l'avait intuité Freud, il est même plus vaste que les travaux de Jung ne l'avaient démontré.

Notre inconscient plonge ses racines dans la nature même de la réalité, il inclut notre corps et ses fonctions, nos mémoires de cette vie ainsi que celles de notre conception et de notre lignée et contient même (on peut le vivre par l'expérience) les mémoires de ce qui préexiste à notre lignée. Il inclut la mémoire d'un univers entier et nous relie, par le bas au grand tout.

croix verte

Dans les plupart des civilisations, on retrouve des expériences de transes, qu'elles soient mystiques ou festives, elles convergent vers les mêmes lieux : la libération, la guérison, l'accès à ce qui nous dépasse, l'ouverture de l'âme.

Ces états non ordinaires de consciences sont atteints par des moyens divers tels que la danse, le rythme des tambours, des répétitions de mouvements ou de pensées, etc.

Ces états non ordinaires ont un profond effet sur nos mémoires et notre façon de nous percevoir. Ils favorisent des processus de libération, de prise de recul, d'ouverture et de créativité.

L'une de ces techniques a été mise au point par Stanislav Grof, elle s'appelle la respiration holotropique.

UN ETAT DE CONSCIENCE

Non ordinaire

Lors de ses recherches, le docteur Stanislav Grof a tout d'abord utilisé des psychotropes pour amener ses patients (psychotiques) dans des états de consciences non ordinaires et a obtenu de remarquables résultats.

Les patients trouvaient dans leurs expériences transcendantales des "ressources" et la puissance de leurs pathologies trouvaient de nouvelles orientations qui progressaient dans le sens d'une rémission.

 

Il restait deux épineux problèmes

croix verte

1 - les effets secondaires du LSD, qui, malgré les bénéfices sur les pathologies observées, créaient des psychoses dans d'autres zones du cerveau

2 - l'aspect incontrôlable de l'expérience qui soumettait le patient à une dose de LSD sans lui laisser la possibilité de "réguler" son expérience. Ceci rendait l'expérience dangereuse.

En 1974, les expérimentations incluant le LSD sont interdites et il développe, avec sa femme, Christina Grof, professeur de yoga, une technique respiratoire dépassant de loin les expérimentations incluant le LSD. La respiration holotropique était née.

Cette respiration permettait d'atteindre les mêmes états et bénéfices que les expériences avec le LSD, sans les effets secondaires :

1 - les progrès dans certains domaines n'étaient pas ternis par des dégradations dans d'autres zones de la psyché. Seules les révélations et les libérations subsistaient.

2 - le patient étant maître de son souffle, il régulait de lui-même, comme inconsciemment le "niveau de son expérience". Et à tout moment il pouvait "quitter l'expérience", en reprenant une respiration normale.

ASPECTS PRATIQUES

A Aix et à Marseille

 

> aspects pratiques

 

> dates d'animations

LES BIENFAITS

D'une respiration holotropique

Inspirer est la chose la plus fondamentale que notre corps fait tout au long de notre vie. Inspirer c'est inspirer la vie.

La respiration holotropique avant d'être une "technique" pour rencontrer ses mémoires est avant tout un pranayama d'inspiration. Ce faisant, il change la chimie de notre sang, de notre cerveau et est un véritable "bain de jouvence" pour toute les fonctions du corps.

croix verte

Il suffit de voir les yeux, les visages et l'énergie des respirants après cette expérience pour comprendre que la transformation est physique et énergétique avant d'être psychique.

Au niveau psychique, les actions sont à plusieurs niveaux.

Le niveau le plus bas, est difficile à analyser tellement il échappe à la conscience. Il se produit une transformation profonde après cette expérience, qu'on constate par une évolution des modes de pensées et de comportements, sans pouvoir directement faire écho à ce qui a été "conscientisé" de l'expérience.

Un niveau intermédiaire, où se place la plus grande partie de l'expérience vécue durant la respiration et qui concerne le vécu dans les mémoires au moment de la respiration. Ces vécus "intérieurs" sont d'une tel réalisme qu'ils agissent sur nous comme une "mise en situation" et "une aventure intérieure". Ces mémoires que l'inconscient a laissé revenir à la surface sont toujours des mémoires que l'on est capable de gérer, de comprendre, d'assimiler et de guérir. C'est l'auto régulation du corps sur lui-même, du contrôle conscient et inconscient de l'expérience par le respirant qui semble en être le garant.

Un niveau superficiel, et néanmoins essentiel est constitué par la capacité qu'à le respirant de "mettre du sens" et de "mettre des mots" sur son expérience, prolonge l'acte de guérison en ouvrant de nouvelles voies de compréhensions qui pourront être exploitées en cercles de paroles ou en séances individuelles. Voies de compréhensions qui projettent une nouvelle lumière sur l'aspect "actif" de ces mémoires dans la vie de tous les jours.

LE PROTOCOLE

Un espace de respect et de liberté

La respiration holotropique est à la fois apparemment simple à mettre en place et nécessite un cadre bien organisé pour que l'alchimie opère.

Le cadre inclut un environnement musical, un personnel d'encadrement compétent et rassurant, des explications claires sur la façon de respirer et sur la possibilité pour le respirant de garder une certaine maîtrise sur le processus, un espace de liberté d'expression.

croix verte

Une séance de respiration holotropique peut aller de 1h à 3h durant laquelle "l'explorateur" va pratiquer une respiration par la bouche, en utilisant seulement la partie supérieure des poumons, en mettant l'accent sur l'inspire, et en laissant l'expir se faire à peine et naturellement, comme si c'était un inspire continu. La bouche sera grande ouverte et les yeux fermés. Le corps réagira souvent en premier à cette respiration et il est important de le laisser libre de prendre les postures qu'il souhaite prendre, la psyché suivra ensuite et le voyage commencera.

Un élément essentiel de ce protocole est la non intervention du personnel encadrant. Les personnes respirantes sont accompagnées dans la mesure où elles sont entourées et protégées mais aucune induction volontaire ne vient perturber leur aventure intérieure

Une musique assez forte accompagne tout le processus, suivant une cycle codifié, une musique introductive, pour le lancement de la respiration, une phase de montée, une phase de plateau, une phase de descente et enfin une phase de finalisation et d'intégration.

Il n'est pas rare que après les séances la sensation de libération ne pousse les respirants à demander que la musique continue pour exprimer leur joie par la danse.

POUR QUI ?

Pour tous

La respiration holotropique est adaptée à tous.

Par sa simplicité d'exécution, son autorégulateur et l'encadrement assuré par des personnes expérimentées, c'est une pratique sûre et facile d'accès pour tous.

Quel que soit votre état de santé ou votre âge, vous pouvez pratiquer la respiration holotropique.

croix verte

Nous attacherons une importance particulière à toutes les personnes qui ont des problèmes respiratoires (asthmes, allergies ou autres) afin d'adapter l'accompagnement. La respiration holotropique est connue pour être particulièrement indiquées pour comprendre et par la suite apaiser ce type de troubles.

RESPIRATION

ou Rebirth ? Ne pas confondre

Comme toutes les techniques fondamentales, la respiration holotropique a été rapidement captée par un courant plus orienté et plus simple à comprendre et à mettre en place qu'est le "Rebirth".

Cette pratique, qui présente des qualités remarquables est souvent confondue avec la respiration holotropique. En fait, le Rebirth est une respiration holotropique "guidée" vers une expérience de "re naissance" au sens périnatal du terme.

croix verte

En effet, la respiration holotropique, en permettant au respirant de revisiter ses mémoires enfouies, mène à revivre un des moments les plus marquants de notre vie : la naissance. Le rebirth, par le protocole qu'il suit encourage à revivre ce moment où converge une bonne partie de notre histoire, sous forme de "ré actualisation". Le protocole de respiration holotropique quand à lui se garde bien de "guider" le respirant vers telle ou telle mémoire, préférant laisser l'inconscient décider de lui-même vers quelle mémoire il souhaite aller, quelle mémoire il est mature pour lui de visiter. Et si c'est un rebirth, les animateurs sauront accompagner l'expérience de renaissance comme il se doit.

PAGE WIKI

En savoir plus sur internet

Respiration Holotropique